lifestyle TV/Ciné

SOS sages-femmes, les mémoires de Jennifer Lee Worth

30 novembre 2016

J’aime la nouveauté, découvrir de nouvelles choses et aussi de nouvelles séries! Toujours sur Netflix, ayant terminé de regarder Bienvenue au Paradis. Dans les propositions, j’ai vu la série SOS Sages-femmes qui me faisait de l’œil depuis mon inscription sur le site! Pour dire, j’étais en hésitation entre ces 2 séries. Mais finalement je le regarde enfin! Cette série raconte tout le parcours de Jennifer Lee Worth, sage-femme dans le East End de Londres en Angleterre, des stigmates de la seconde guerre mondiale sont encore présent. La pauvreté du quartier est également très présente, dû au Blitz qu’ont subit les anglais lors de cette guerre. La dure vie de chacun de tous les domaines!


SOS Sages-Femmes


Comme dit dans le titre, Jennifer Worth a écrit ses mémoires, sous le nom de Call the Midwife, la BBC a donc mis en série toute son histoire, pour nous partager la dure vie des sages-femmes et bien évidement les conditions des femmes lors de l’accouchement. Connaître la médecine de l’époque et toutes les vies misent au monde. La pauvreté est omniprésente, les conditions de vie affreuses. Cette série comporte 5 saisons et 3 épisodes hors saisons, c’est à dire que ce sont des épisodes spéciaux pour Noël.

Tout d’abord le synopsis de la série:

« East End, Londres, 1957. Sage-femme fraîchement diplômée, la jeune Jenny Lee s’apprête à entrer dans la vie active. Mais en lieu et place de l’hôpital où elle croit avoir été embauchée, c’est un couvent qui l’attend : Nonnatus House. Elle va y découvrir l’âpre réalité d’un quartier défavorisé, mais aussi faire la connaissance de femmes qui sont de véritables héroïnes. »

Mon avis!

J’ai adoré cette série, elle montre la beauté, la lumière dans le chaos de la pauvreté dans les restes de la guerre de 39-45. La gentillesse des sœurs du couvent, les sages-femmes qui aiment leur métier. Tous les personnages sont attachants, certains sont même amusants… Même si la vie était dure pendant cette période d’après-guerre, chaque personne aperçue dans la série, montre que la vie, même si elle est dure, elle reste quand même belle! Pour moi c’est une belle leçon de vie. Peut importe les conditions dans chacun se trouve, l’amour, la cohésion et l’entraide sont très importants. Et c’est un très bel hommage pour toutes ces femmes qui sont vraiment des héroïnes!

Voici quelques photos de la série, pour vous mettre dans l’ambiance!

Call the midwife

Sœur Julienne, sœur Monica Joan, sœur Evangelina et sœur Bernadette

Call the midwife

Les sages-femmes Trixie Franklin, Cynthia Miller, Jennifer Lee Worth, et Camilla Fortiscue Browse.

Call the midwife


La vraie Jennifer Lee Worth

( 25 septembre 1935 – 31 mai 2011)

           SOS sages-femmes

SOS sages-femmes


Seriez-vous tentée par cette série? Si vous l’avez vu qu’en avez-vous pensé?

 


 

0 J'aime

You Might Also Like

No Comments

Laissez votre petit mot doux...