Beauté

Du naturel dans mes cosmétiques 

13 juillet 2016

Après l’article paru, du bio dans mon assiette, sur le blog que vous pouvez lire ici, nous allons nous intéresser aux cosmétiques bio. Et à l’issus de ces informations, si nous changions notre façon de faire?

18925

L’avantage d’utiliser de cosmétiques bio c’est qu’ils sont de composition naturel, ce qui veux dire moins de produits nocifs à se tartiner sur le visage, le corps ou ses cheveux. J’ai écrit un article sur les produits qui composent nos shampoing que vous pouvez retrouver ici.

Depuis quelques temps, j’aspire à de choses plus naturelles, des envies plus saines, que ce soit dans ma cuisine ou dans la salle de bain. Je veux une meilleure qualité de vie. Je mange beaucoup de fruits et légumes, très peu de viande et du poisson dès que je peux, et je veux changer la façon de prendre soin de moi, je veux le faire en mieux.

J’avais reçu la trousse de BeTrousse, la Printanière, et il y avait quelques produits bio, une bb crème bio, un gel douche à l’huile d’olive bio, article que vous pouvez lire ou relire ici. Je les ai testé, et j’ai remarqué que ces soins apportaient une meilleure santé pour ma peau.

Penchons nous sur la composition d’un gel douche, celui qu’on utilise  1 à 2 fois/jour, notre allié pour sentir bon et être propre, mais est-ce réellement notre allié?

Tous les gels douches sont composés 3 phases:

Après avoir été introduit dans un liquide, les tensio-actifs permettent à ces derniers d’augmenter la formation d’émulsions et de mousses, et permet de retirer le fine couche de gras par cette action. Cependant, même si le rôle du tensio-actif au départ part d’une bonne intention, il est parfois irritant pour la peau mais aussi pour les yeux et peut être aussi desséchant. C’est le cas des ingrédients tel que:

  • Sodium Lauryl Sulfate (détergent)
  • Sodium Laureth Sulfate (détergent)
  • Ammonium Lauryl Sulfate (utiliser pour les engrais chimiques)
  • Ammonium Laureth Sulfate (engrais)

et bien d’autres totalement dangereux pour notre santé…

Les actifs servent à nourrir la peau, à la protéger, à la réparer, à la fortifier et pour finir à l’apaiser selon la crème que nous utilisons. Les conservateurs sont composés d’une phase aqueuse qui est parfois propice au développement microbien qui, à la longue provoquent des maladies.

Comme pour le paraben qui a un rôle de conservateur, il est cependant parfois remplacé par l’un ou l’autre, ou par les 2 comme les:

  • methylchloroisothiazolinone (irritant cutané, eczéma)
  • methylisothiazolinone (irritant cutané)

Voici quelques ingrédients se trouvant dans la base d’un gel douche, je n’ai pas tout développer sinon l’article aurait pris de grande proportion!

En plus du gel douche, nous utilisons des crèmes quotidiennement, crèmes de jour ou crèmes de nuit. Mais nous veulent-t’elles du bien?

Regardons d’un peu plus près la composition d’une crème de base, une crème hydratante, ce qu’il faut savoir, c’est qu’une crème est composée entre 70 à 80% voire 90% d’eau! Alors qu’il y a 61 ingrédients dans une crème, qui ne sont pas forcément bons dès le départ!

cream-1327847_1280

Il y a donc 4 ingrédients principaux:

  • Les excipients (± 80%) est la partie la plus importante de la composition, eau, huile, cires et émulsifiants pour les émulsions…
  • L’agent actif (± 17%) sont ceux qui attribuent leurs propriétés soignantes aux cosmétiques.
  • Les substances auxiliaires (3%) stabilisent les préparations cosmétiques. Parmi ces substances, les conservateurs et les antioxydants qui peuvent être allergènes.
  • Les parfums (1%) joue aussi un rôle important dans le choix des produits.

Dans les excipients se trouve paraffinum liquidum (paraffine), qui n’est pas du tout synthétisée par l’organisme et qui provient des résidus d’huile de cirage, assez déroutant, n’est-ce pas? Se trouve également des composants comme:

  • cyclopentasiloxan (silicone utilisé comme solvant)
  • cyclométhicone (silicone utilisé comme solvant)
  • diméthicone (silicone gainant, étouffant)

Même si certains composants ne sont pas nocifs de base mais le deviennent quand ils rentrent en interaction avec d’autres composants tel que:

  • cyclométhicone (silicone, agent antistatique, émollient, conditionneur capillaire, humectant, solvant)
  • diméthicone (silicone habituellement dans les shampoings, irritant) 

Et puis il n’y a pas que cela qui rentre dans la composition d’une crème, il y en aussi d’autres qui sont tous autant nocifs que je ne vais pas tous les énumérer car; comme je l’ai écris plus haut; il y en a 61.

Dans les parfums se trouvent des phtalates qui ne sont pas affichés sur la liste d’ingrédients à proprement parlé, car ils font partis des génériques, de même se trouve des plastifiants industriels faisant partis des phtalates associés et qui sont responsables de cancer et de neurotoxicité.


Le gros inconvénients des ces composants ce qu’il ne sont pas biodégradables,
donc encore des nuisances pour l’environnement!

En revanche les huiles ou les graisses végétales sont parfaites et vont dans le sens du métabolisme, c’est presque une bonne nouvelle, mais il y a plus de composant nocifs que bénéfiques, donc ils passent quasi inaperçu!

essential-oils-1433694_1280

Il est vrai que lorsqu’on se penche d’un peux plus près des compositions des produits que l’on utilise chaque jours, et que si l’on creuse un peu plus loin cela fait froid dans le dos. Privilégiez des produits handmade ou des produits bio, vous savez ce qu’il se trouve à l’intérieur, pas de silicones, pas de sulfates….

En lisant tous ces composants, verriez-vous ces produits nocifs du même œil? Et pour votre peau et votre métabolisme seriez-vous prêt(e)s à passer au bio en protégeant votre santé et par la même occasion l’environnement?

Crédits photos: Pixabay
Photo à la Une: We love it

 

0 J'aime

You Might Also Like

No Comments

Laissez votre petit mot doux...